Assemblée générale et table ronde.

Nous tenons à remercier toutes les familles venues à notre assemblée générale et à la table ronde sur les troubles DYS. Merci pour leurs témoignages, aux familles venues nous expliquer leur parcours au tribunal pour faire reconnaître le droit de leurs enfants.
Merci à Mme Aurélie Petit conseillère départementale pour sa présence et son soutien.
Encore une matinée riche en partages et rencontres. Merci à vous.

Un weekend riche en rencontres et partages.

C’est avec un grand plaisir que nous avons accueilli  l’assemblée générale de la Fédération Anapedys, avec ses délégués venus des 4 coins de France.

L’équipe s’était mobilisée pour que la journée soit une belle réussite. Le samedi matin avec l’AG d’ANAPEDYS.

Un grand merci à tous les participants des associations Apedys de France et aux familles présentes.

Samedi après-midi une grande place a été donnée aux Conférences et interventions sur les DYS et leur inclusion dans la société.

Mme Sibylle Gonzalez-Monge, neurologue au Centre de référence des troubles du langage et des apprentissages de Bron.

Mme Margarita Munguia, ingénieure pédagogique GEM.

FCPE 01

FCPE 01

Mme Sotty présidente de la Bibliothèque sonore de Bourg en Bresse

 

GEVA-Sco…Kesako?

Du nouveau du côté des GEVA-sco dans l’Ain !

On fait un petit rappel  :

(source: https://www.monparcourshandicap.gouv.fr/scolarite/quest-ce-que-le-geva-sco)

Le sigle GEVA-sco signifie : « Guide d’évaluation des besoins de compensation en matière de scolarisation ». Le GEVA-sco est un extrait du document appelé GEVA, guide d’évaluation des besoins de compensation des personnes handicapées.

Ce document regroupe les principales informations sur la situation d’un élève, afin qu’elles soient prises en compte pour l’évaluation de ses besoins de compensation en vue de l’élaboration du PPS. C’est un outil d’observation partagée, d’échanges entre partenaires, de recueil et de transmission d’informations relatives au parcours de scolarisation d’un élève en situation de handicap.

Il concerne donc les enfants/adolescents scolarisés dont le dossier va être présenté à la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) pour obtention d’un PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation). Le GEVA-sco constitue un outil incontournable entre l’établissement scolaire de votre enfant et la MDPH.

Quel est le rôle des parents ?

Que ce soit pour une première demande ou pour un réexamen, vous devez en tant que parents être présents aux réunions des équipes éducatives et, de manière obligatoire, aux équipes de suivi de scolarisation (ESS). Dans le cadre des réunions de l’ESS, vous pouvez vous faire accompagner ou représenter par la ou les personnes de votre choix.

Votre avis est incontournable : il est pris en compte au même titre que tout participant à la réunion. Le document est complété par l’ensemble des partenaires et vous pouvez demander que des éléments particuliers soient notés sur le document. Vous pouvez exprimer vos observations dans le cadre prévu à cet effet dans le formulaire (en dernière page) ou dans un courrier qui peut être joint au dossier.

Il n’est pas précisé dans les textes que le GEVA-sco doit être signé par les parents. Ce document doit néanmoins contenir, en dernière page, la liste des personnes qui ont participé à la réunion durant laquelle il a été élaboré. Les parents peuvent se faire accompagner du ou des professionnels qui suivent leur enfant : ils doivent en faire la demande auprès du ou des professionnels concernés . Nous vous suggérons d’en informer l’école au préalable, par courtoisie.

À savoir !

Une partie du Geva-sco est remplie par les enseignants ; vous n’aurez pas toujours la possibilité d’obtenir des modifications de cette partie du document ; vous avez néanmoins la possibilité de demander la tenue d’une autre ESS.

Sinon, en cas de désaccord avec ce qui est écrit dans le GEVA-sco, il est conseillé que vous fassiez part de vos remarques à la MDPH (par courrier ou en sollicitant un rendez-vous).

Et pour notre département ?

Nous avons rencontré récemment Madame l’inspectrice académique chargée de la scolarisation des élèves en situation de handicap. Apedys-Ain demande depuis longtemps que la place des familles soit reconnue lors de l’établissement des GEVA-sco. Lors de cet échange, nous avons eu le plaisir de constater que Madame l’inspectrice d’académie partageait cette position, à savoir que les Geva-sco doivent être sous les yeux des familles lors de l’ESS ; Madame l’inspectrice d’académie va faire remonter cette consigne aux enseignants référents. Les familles ou les professionnels accompagnant les élèves pourront ainsi plus facilement réagir si besoin et faire modifier le contenu du GEVA-sco avant envoi à la MDPH.

Aux familles concernées : cette mise au point est importante, car les choses ne se passaient pas systématiquement de cette façon partout. N’hésitez pas à vous en prévaloir.

Pour plus de renseignement ou si vous avez besoin d’aide, contactez nous :

Tél : 06 78 17 64 58

Mèl : apedys-ain@orange.fr

Ensemble, on est plus forts !

Adhérez ou renouvelez votre adhésion à Apedys Ain !

https://www.helloasso.com/associations/apedys-01/adhesions/bulletin-d-adhesion

A p e d y s  A i n

Maison des Sociétés, rue Colbert 01500 Ambérieu-en-Bugey. 

Tel: 06 78 17 64 58  Mail: apedys-ain@orange.fr

 Site : www.apedys01.org

8 février 2022

 

Le saviez-vous ?

11 postes sur 12 de médecins scolaires ne sont pas pourvus dans l’Ain

C’est par cette triste statistique qu’Apedys- Ain  alertait en avril 2021 madame la Défenseure des droits, mesdames et messieurs les élus du département, la presse locale et régionale, sur la situation des élèves dys dans notre département : en effet, dans ce contexte, ils ne pouvaient pas bénéficier des PAP (Plans d’Accompagnement Personnalisé), qui définissent  les mesures pédagogiques leur  permettant  de suivre les enseignements prévus.

Aujourd’hui, après des rencontres avec Madame la directrice académique – DSDEN * de l’Ain et   Madame l’inspectrice académique chargée des élèves en situation de handicap, il a été acté que les Plans d’Accompagnement Personnalisé pouvaient être signés par le médecin de famille (le médecin traitant), page 1.

De même, une famille qui arrive dans notre département avec un  Plan d’Accompagnement Personnalisé signé dans un autre département, est fondée à voir ce PAP se poursuivre dans l’Ain, puisque le PAP  est destiné à accompagner l’élève souffrant de troubles durables des apprentissages, pendant sa scolarité.  Madame l’inspectrice d’académie chargée des élèves en situation de handicap nous a fait part de son intention d’informer largement les chefs d’établissement de ces dispositions.

Apedys- Ain se félicite donc de cette évolution notable de la position de la direction des services départementaux de l’Éducation Nationale de l’Ain, qui va permettre aux élèves dys de notre département de bénéficier des dispositions de  la circulaire n° 2015-016 du 22 janvier 2015 relative aux PAP.

Dans le cas où néanmoins, vous vous heurteriez à  des difficultés, n’hésitez pas à nous contacter :

notre tél: 06 78 17 64 58     –       notre mèl: apedys-ain@orange.fr

* DSDEN : Direction des Services Départementaux  de l’Education Nationale

Texte paru au Bulletin officiel de janvier 2015:

https://www.education.gouv.fr/bo/15/Hebdo5/MENE1501296C.htm?cid_bo=85550